Comment chiffrer un chantier ?

Le chiffrage des travaux est une étape indispensable pour les artisans et pour tous les professionnels intervenant dans le domaine de la construction. Cette démarche permet essentiellement de rentabiliser votre chantier tout en évitant de travailler à perte. Que faut-il savoir pour bien chiffrer un chantier ?

Évaluez avec soin la quantité et les prix des matériaux ou des fournitures

La première étape dans le cadre du chiffrage d’un chantier consiste à établir une liste des équipements et des matériaux nécessaires pour la réalisation de votre chantier. Cette liste permet notamment de fixer le prix de fournitures que vous devez utiliser. En ce qui concerne le chiffrage des fournitures, il est important de prévoir une marge de 10 à 30 % dans la fixation du coût des fournitures. Toutefois, il est conseillé de fixer cette marge en prenant en compte les tarifs proposés par vos concurrents. Vous pouvez consulter ce site www.devisrapide.fr pour plus d’informations.

Plus vos fournisseurs vous offrent des tarifs bas, plus vous pourrez proposer une marge intéressante en ce qui concerne les fournitures. Le chiffrage du coût des fournitures est fondamental et il est possible de demander à vos clients d’acheter les équipements et les matériaux surtout lorsque vous êtes artisan auto-entrepreneur. Le coût d’acquisition des fournitures peut varier en fonction des besoins du client et des conjonctures.

Estimez votre tarif horaire et le coût de la main-d’œuvre

En plus des matériaux et des fournitures, il est important de déterminer votre tarif horaire. En effet, ce tarif varie en fonction de votre domaine d’activité : maçonnerie, couverture, électricité, plomberie… Situez vos tarifs dans la fourchette que vous pratiquez habituellement. Votre grille tarifaire peut être plus ou moins élevée lorsque vos prestations sont particulièrement techniques.

Généralement, le coût de la main-d’œuvre est obtenu en multipliant le tarif horaire par le nombre d’heures effectué sur le chantier. Pour anticiper les éventuels imprévus, n’hésitez pas à prévoir une marge de 5 à 10 % en ce qui concerne votre tarif horaire pour le chiffrage de votre chantier. Par ailleurs, n’oubliez pas de prendre en compte le nombre de salariés dont vous disposez avant de chiffrer le coût de la main-d’œuvre.

Il est primordial de calculer le coût horaire de chacun de vos salariés pour chiffrer la main d’œuvre sur un chantier. Ce coût devra comprendre le salaire chargé du salarié et les frais généraux (impôts, assurances, loyers…). Votre tarif horaire pour un chantier doit cependant être cohérent avec les prix du marché.

Chiffrez les frais de déplacement

Pour boucler le chiffrage d’un chantier, il est également recommandé de chiffrer les frais de déplacement. La méthode la plus courante dans ce contexte consiste à appliquer des frais fixes pour chacun de vos chantiers. Il est également possible de procéder au calcul des frais kilométriques. Cela s’établit en prenant en compte le nombre de kilomètres à parcourir et la puissance de votre véhicule. Pour certains chantiers, il peut être intéressant de ne pas facturer spécifiquement les frais de déplacement pour vos clients.

Pour bien chiffrer votre chantier, il est cependant crucial de connaître les prix du marché et de proposer des tarifs attractifs à vos clients. En revanche, un mauvais chiffrage d’un chantier peut être fatal pour votre entreprise sur le plan financier et il faudra être prudent.

Separator image Publié dans Maison.