Comment faire un bon calepinage ?

Le calepinage est une réalisation importante au moment où vous planifiez un certain chantier, qui consiste à recouvrir les surfaces, notamment les sols. D’une manière générale, la disposition en carrelage vous permettra d’optimiser efficacement la pose d’un revêtement. Après avoir passé du temps sur le papier pour l’étude, vous éviterez sûrement bien des erreurs sur place.

Calepinage : Qu’est-ce que c’est ?

Généralement, le calepinage implique l’élaboration de croquis et de plans détaillés, avant que le revêtement de sol soit posé, tel que le parquet ou le carrelage. En effet, il permet d’avoir une vision précise du résultat final souhaité en amont grâce à la planification de la pose de carrelage, à une meilleure échelle. Il joue un rôle crucial dans l’organisation des poses importantes, qui demandent plusieurs contraintes et facteurs : découpes, positionnement des motifs, adoption du sens de pose, etc. Toutefois, le calepinage optimise vos achats, car il propose une possibilité de détermination quantitative des lames ou des carreaux indispensables afin de minimiser les pertes. Retrouvez plus de détails ici.

Pourquoi réaliser un calepinage ?

Faire un calepinage procure de nombreux avantages. Il permet d’indiquer l’aménagement des éléments avec précision, d’offrir une réelle projection pour le résultat final. Le calepinage permet également de réaliser rapidement la pose de revêtement, de limiter les erreurs lors de cette pose et de réduire le gaspillage des matériaux et les chutes. Visitez https://www.coeurdecombrailles.fr .

Comment faire un bon calepinage ?

Pour réaliser un bon calepinage, il est important d’élaborer des calculs et des mesures minutieuses.

Il faut commencer par saisir un morceau de papier millimétré ou à petits carreaux et tracer le plan de la pièce. Puis, il est essentiel de réaliser des mesures et les reporter très soigneusement dans le plan. Ensuite, il faut procéder au calcul en m² de la surface entière à carreler et de la surface d’un carrelage (la longueur est multipliée par la largeur). Enfin, il est important de déterminer le nombre de carreaux indispensables (la surface totale à carreler est divisée par la surface d’un carrelage).

À présent, vous devez décider à quel endroit de la pièce vous souhaitez entamer la pose des carreaux. Si la pièce a des murs droits et des angles, les carreaux peuvent être installés sous un angle. Par ailleurs, le centrage est recommandé si les murs et les angles ne sont pas droits. Il est essentiel ensuite de déterminer le centre de la pièce afin de tracer les médianes. À partir de ce centre, le traçage de deux (02) axes perpendiculaires est nécessaire pour commencer la pose. Attention ! N’oubliez pas les millimètres nécessaires pour assurer le joint entre les carreaux.

Separator image Publié dans Maison.