Comment installer un poêle à bois chez soi ?

Il est de nos jours très important d’installer un chauffage chez soi. Grâce à la modernisation, les cheminées traditionnelles sont délaissées au profit du poêle à bois. Cet équipement de chauffage moderne est décoratif, écologique et économique. Pour qu’il fournisse un bon rendement, il est important de bien l’installer. Ce guide vous indique les différentes étapes pour l’installation d’un poêle à bois.

Choisir l’emplacement du poêle à bois

Il est crucial de connaître d’abord l’emplacement de son poêle avant son achat afin de choisir la taille adéquate. En effet, un poêle s’installe généralement dans une pièce centrale et la plus fréquentée comme le salon par exemple. Il faut aussi noter qu’un poêle nécessite l’installation d’un conduit de cheminée. C’est un paramètre qui doit être pris en compte afin de choisir les emplacements appropriés. Ainsi, il est déconseillé de placer le poêle sous un mur porteur ou sous une poutre, par exemple, afin de garantir une bonne évacuation des fumées.

Par ailleurs, il est très important de respecter certaines dimensions données entre le poêle et son environnement direct. En effet, c’est un appareil qui produit une forte quantité de chaleur en marche. Il faut donc laisser un minimum de distance entre le poêle et les éléments aux alentours (les meubles surtout), afin d’éviter les éventuels incidents causés par le rayonnement thermique. Il faut respecter en moyenne une distance de 30 cm, en tenant surtout compte du modèle de poêle, du type de logement et aussi des éléments qui composent le sol et le mur.

Le bon sol pour un poêle à bois

Pour installer un poêle à bois, il est important de savoir qu’il ne peut pas être posé sur tous les sols. En effet, il est indispensable de placer une protection ininflammable (béton, verre, brique, carreaux de céramique…) avant de poser le poêle surtout, si le sol est couvert de plancher en bois ou de moquette. Cette dernière permettra ainsi de limiter les risques de feu et de protéger le sol des étincelles et des braises.
Il faut par ailleurs être convaincu que le sol peut éventuellement supporter le poids du poêle à bois.

La pose du conduit de cheminée

Le raccordement d’un poêle à bois en maison individuelle s’effectue à trois niveaux : la sortie de toit, le conduit de cheminée et le raccordement en séjour. Le conduit de cheminée sert donc à évacuer les fumées hors du logement. Il est donc conçu avec une matière inflammable. Sa pose débute par la mise en place de l’embase qui servira de support à la sortie de toit. Il faut ensuite s’assurer que son diamètre s’adapte au poêle.

Quelques conseils de prévention

Après l’installation du poêle à bois, il faut :

  • Éviter de se servir des bois frais, des bois peints ou traités avec des produits chimiques comme combustible
  • Installer des détecteurs de prévention de fuite de monoxyde de carbone ou de fumée
  • Faire ramoner l’installation au moins une fois par an.
  • Optez pour un range bûche sans danger (à ce sujet, vous trouverez plus informations ici )

Voilà les différentes informations importantes à connaître pour l’installation du poêle à bois !

Separator image Publié dans Maison.